✅ Shroom Boom – Les champignons magiques pourraient être la prochaine tendance d’investissement

Selon le National Institute of Health,

plus de quarante millions d’Américains, soit une petite partie de la population mondiale, reçoivent un diagnostic d’anxiété et de dépression, ce qui en fait l’une des maladies mentales les plus répandues au monde. Actuellement, les méthodes utilisées pour le traitement ne s’ajoutent pas pour réduire ce défaut. Mais les composés uniques à venir donnent une lueur d’espoir aux chercheurs. Certaines entreprises, comme la marque Champignon, développent une approche thérapeutique qui se révèle plus efficace que les approches pharmaceutiques adoptées existantes utilisées pour traiter la maladie mentale, la dépression et l’anxiété. Suite à cette demande, une toute nouvelle opportunité de marché pour les champignons pour fabriquer des substances à base de psilocybine est devenue une discussion en première page. Cet article explique la nécessité d’adopter ce produit. Les champignons magiques sont naturellement brisés et produisent des «composés spéciaux». Les anti-dépressions préexistantes traditionnellement ne comptent pas entièrement prévisibles dans le traitement des complications mentales associées. En conséquence, plusieurs problèmes surviennent chez des patients présentant des symptômes de dépression chronique. Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), les antidépresseurs prescrits populaires contiennent du Zoloft dérivé de Pfizer (PFE). Ce composé fait partie des antidépresseurs les plus connus. Cette approche médicamenteuse fonctionne en limitant le retour de la sérotonine dans les terminaisons nerveuses; fondamentalement, il rend plus l’utilisation du corps de disponibilité chimique. Il est essentiel car de faibles taux de sérotonine sont liés au déclenchement de l’anxiété, de la dépression et provoquent certains comportements résultant de l’obsession-compulsive. Le Zoloft de Pfizer est classé de manière unique parmi de nombreux autres ISRS car il a été scientifiquement prouvé qu’il pose un minimum de complications secondaires indésirables.

Ainsi, en classant sa fonctionnalité comme l’un des premiers essais médicaux pour de nombreux participants diagnostiqués avec une dépression. Prenant en considération Teva Pharmaceutical Industries Ltd. (TEVA), une entreprise réputée en pleine expansion et faisant des acquisitions, a joué un rôle important dans l’aide aux patients souffrant de complications mentales. Cette organisation se concentre spécifiquement sur le non-nom de marque; ainsi, le traitement de la dépression a été relativement bon marché et abordable. Ce médicament comprend la venlafaxine, le très populaire Lexapro, et l’escitalopram. De nos jours, le domaine médical responsable des complications mentales dérive vers le produit nouvellement découvert qui devrait soulager les symptômes dans une approche beaucoup plus efficace que les techniques de médication traditionnelles adoptées. La kétamine, un produit psychédélique, est considérée comme un calmant et un médicament anesthésique efficace. Le produit a démontré médicalement des avantages significatifs en tant qu’approche adoptée dans le traitement de l’anxiété et de la dépression lorsqu’il est appliqué à de minuscules micro-doses.

Autorisation de la FDA

La FDA l’a autorisé sur une base limitée après de nombreuses années de résistance en tant que premier médicament dérivé de la kétamine légal associé à un spray nasal. Spravato, un géant pharmaceutique développé par Johnson & Johnson (JNJ), est hautement reconnu dans le domaine médical car il dispose d’un avantage écrasant sur ses patients. Le médicament répond positivement aux symptômes de la dépression pendant une période allant jusqu’à quatre semaines. Même si les patients sont généralement incapables d’appliquer la posologie en l’absence de supervision directe de la part de leurs fournisseurs de soins de santé, le processus s’est avéré durable et sûr à long terme. Néanmoins, la kétamine a capturé la vague du traitement de la dépression. Les deux autres composés, à savoir la psilocybine et la MDMA, ont présenté des effets identiques. En outre, la psilocybine vise à contribuer éminemment au trouble de stress post-traumatique (SSPT), la condition la plus courante chez les vétérans militaires. Par conséquent, selon les dernières statistiques, le développement du SSPT est en outre plus complet que ce qui est idéalement connu. Actuellement, le traitement adopté implique une thérapie, des médicaments et des conseils. En général, lorsque les composés de la kétamine sont appliqués et administrés en microdosage de manière répétée, la psilocybine et la MDMA peuvent soulager de manière significative les symptômes résultant de la dépression. Dans une certaine mesure, Champignon a une chance d’être à l’intérieur de la psilocybine. Shroom Boom pourrait être la prochaine tendance d’investissement en raison de la taille du marché de 450 millions de personnes. La santé mentale est devenue un défi mondial; d’autre part, ce défi est une opportunité pour les entreprises potentielles d’avoir une approche innovante. De plus, les investisseurs visent à acheter dans de petites entreprises. Selon l’OMS, la plupart des gens sont susceptibles d’être affectés par des troubles mentaux. À l’heure actuelle, environ 450 millions de personnes reçoivent un diagnostic de maladie mentale et demandent un traitement, dont la plupart sont inefficaces et coûteux.

34,3 milliards de dollars d’ici 2024

 

Le marché des champignons psilocybine s’est amélioré progressivement et atteindrait probablement 34,3 milliards de dollars d’ici 2024, selon les prévisions. En conclusion, la hausse des champignons suivra une piste claire pour satisfaire adéquatement la demande médicale en croissance exponentielle pour les produits dérivés de la psilocybine. Ceci, en outre, serait dû aux 450 millions de marchés mondiaux. Dans la recommandation, le champignon psilocybine devrait être considéré comme légalisé.

10% avec VINJO420
Cliquez ici pour accèder à notre boutique

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *